Quel protocole et quelle technologie réseau choisir pour ses objets connectés ?

Nous distinguons traditionnellement les réseaux Internet of Things (IoT) selon trois principaux critères : la portée des communications, le débit d’échange et le niveau de consommation. Petit focus sur les principaux protocoles réseau du moment.

Publié le

23.5.2022

par

Alexia Benhaim

Pensés pour optimiser les process professionnels, recueillir des données exploitables et améliorer le bien-être des collaborateurs, les objets connectés font aujourd’hui partie intégrante du monde de l’entreprise. En la matière, il y a bien une certitude : la réussite de votre projet d’intégration dépendra, en grande partie, de la pertinence du choix du réseau IoT

Nous distinguons traditionnellement les réseaux Internet of Things (IoT) selon trois principaux critères : la portée des communications, le débit d’échange et le niveau de consommation. Petit focus sur les principaux protocoles réseau du moment.

Les réseaux IoT de courte portée 

Les réseaux PAN, pour Personal Area Network, et LAN, pour Local Area Network, font partie des protocoles historiques du marché de l’objet connecté.

Le Bluetooth

Démocratisé dès les années 2000, le Bluetooth est aujourd’hui principalement utilisé dans un cadre privé. Il permet de relier les données de sa montre connectée à son smartphone par exemple. Utilisable sur quelques mètres seulement, ce réseau dispose d’une bande passante comprise entre 1 et 3 Mb/s, largement suffisante pour la plupart des usages.

Le Bluetooth Mesh présente, quant à lui, un avantage certain pour les entreprises puisqu’il permet de créer un maillage de données entre des dizaines d’objets distincts.

La RFID (Radio Frequency IDentification)

Permettant d’identifier un objet jusqu’à cent mètres de distance, la RFID est parfois surnommée le « code-barre 2.0 ». Ce réseau historique repose sur une technologie basse fréquence fonctionnant par ondes électromagnétiques. Il est souvent utilisé en complément du BLE (Bluetooth LE) pour des problématiques logistiques dans les grands entrepôts de stockage.

Le NFC (Near Field Communication)

Issu de la RFID, le protocole NFC permet l’échange sécurisé de données sur de courtes distances. Son champ magnétique réduit participe à la sécurisation des processus. L’utilisation la plus connue de cette technologie ? Le paiement sans contact par carte bancaire ou depuis un smartphone.

Le NFC est également utilisé pour l’ouverture de portes dans les chambres d’hôtel ou en entreprise. Cette technologie facilite par ailleurs la traçabilité des interventions des agents de sécurité. 

Le Wifi

D’une portée relativement limitée à environ 40 mètres, le Wifi n’en demeure pas moins un protocole réseau intéressant pour l’IoT. La raison principale de son succès est son offre haut débit. Cette technologie est également opérable avec un certain nombre d'objets connectés.

Zigbee et Z-Wave

Ces deux technologies sont notamment appréciées pour leur faible consommation en énergie. Leur capacité à créer un maillage entre les différents objets connectés d’un bâtiment les rend particulièrement populaires dans le secteur de la domotique. Les réseaux Zigbee et Z-wave sont souvent utilisés pour remplacer le câblage électrique au sein des bâtiments (capteurs de confort, capteurs d’alertes, lumière, etc.).

Bon à savoir : Quid de EnOcean ?

Vous commencez à nous connaître, chez MerciYanis, nous sommes particulièrement sensibles aux questions d’économies d’énergie. Le protocole EnOcean nous paraît à ce titre intéressant, puisqu’il fonctionne en récupérant l’énergie présente dans son environnement ! Son utilisation peut être envisagée en domotique, dans les smart buildings et les industries. 

Les réseaux IoT de longue portée

Les réseaux cellulaires et les protocoles LPWAN (Low Power Wide Area Network) entrent dans cette catégorie.

Les réseaux cellulaires

Puisque vous êtes au top de la technologie, vous en avez certainement entendu parler. Plusieurs générations de réseaux cellulaires se sont succédé depuis maintenant 50 ans : 

  • GSM, supportant uniquement les appels et les SMS ;
  • 2G, popularisant l’envoi de MMS ;
  • 3G, favorisant le développement de l’Internet mobile ;
  • 4G, permettant le haut débit sur smartphone, et l’utilisation, par exemple, du streaming vidéo HD ;
  • 5G, qui ouvre aujourd’hui de nouvelles perspectives commerciales et techniques. 

Par l’intermédiaire d’une carte SIM spéciale, la SIM M2M, les réseaux cellulaires permettent de connecter des millions d’objets connectés. C’est par exemple le cas des flottes de véhicules. Ces réseaux sont notamment intéressants pour les entreprises souhaitant se développer à l’international, puisque leur configuration est minimale et que les antennes sont déjà installées. 

Les réseaux LPWAN (Low Power Wide Area Network)

Chez MerciYanis, nous avons rapidement fait le choix d’utiliser les réseaux LPWAN, et tout particulièrement les protocoles Sigfox et Lora. Ce type de technologies correspondent parfaitement aux exigences de nos déploiements. Les points forts des LPWAN ?

  • Bonne pénétration dans les bâtiments, essentielle pour nos déploiements en intérieur ;
  • Longue distance de communication, sur plusieurs kilomètres ;
  • Large couverture, très utile pour les déploiements dans de grands bâtiments ;
  • Grand nombre d’objets connectables sur une même antenne, grâce à l’UNB (Ultra Narrow Band) ;
  • Technologie peu énergivore, qui augmente la durée de vie de nos solutions IoT ! L’autonomie est estimée de 5 à 10 ans environ ;
  • Mode de communication sans fil, pour faciliter le déploiement des objets connectés MerciYanis !

💡 Si vous vous demandez comment se passent des déploiements d'objets connectés chez MerciYanis, retrouvez l'article de notre COO Jordan Gayraud à ce sujet !

Ces protocoles réseau IoT ultra-efficaces fonctionnent à merveille avec nos capteurs.

Notre objectif ? Répondre aux évolutions du monde du travail et de son environnement selon trois problématiques principales : le service aux collaborateurs, la maintenance du bâtiment et la gestion des interventions de propreté.

💌 Vous voulez introduire des objets connectés dans votre entreprise ?

MerciYanis utilise plusieurs réseaux pour répondre à tous les besoins de ses clients sur différents objets connectés (boutons, QR codes, capteurs). Laissez-nous vos coordonnées et nous vous recontactons pour parler de vos besoins ! 😊

Ce qu'il faut retenir :

✅ Les réseaux IoT peuvent être classés en fonction de trois principaux critères : la portée des communications, le débit d’échange et le niveau de consommation ;

✅ Les réseaux LPWAN, pour Low Power Wide Area Network, sont aujourd’hui très populaires en entreprise. Ils sont notamment caractérisés par leur faible consommation et leur grande portée ;

✅ Les objets connectés MerciYanis tirent parti de ces qualités.

Découvrir nos autres articles

Qu'est-ce que la maintenance curative et à quoi sert-elle ? | MerciYanis
Qu'est-ce que la maintenance curative et à quoi sert-elle ?
23.1.2023

par

Alexia Benhaim

Il existe plusieurs types de maintenance et il est parfois difficile de s'y retrouver ! Ici, on revient sur ce qu'est la maintenance curative, comment elle s'inscrit parmi les autres types de maintenance, à quoi elle sert et pourquoi elle est importante pour les bâtiments et les entreprises à l'intérieur.

Découvrir
Stress au travail : conseils et exercices pour employés & employeurs | MerciYanis
Stress au travail : miser sur le bien-être
16.1.2023

par

Laura Belmonte

Les crises sanitaires et environnementales ces dernières années ont été de forts vecteurs de stress. Les changements apportés aux routines de travail, tels que le télétravail ou le travail hybride ont pu créer de nouvelles sources de stress.

Découvrir
Conseils pour améliorer la maintenance tertiaire : GMAO et IoT | MerciYanis
Installer une solution GMAO pour améliorer sa maintenance
9.1.2023

par

Alexia Benhaim

La maintenance d’un bâtiment est devenu un enjeu pour les entreprises et directions de travail : entretien, confort des occupants, économies d’énergie et financières… On vous parle GMAO et leur évolution vers des logiciels poussés et connectés.

Découvrir