La QVT devient la QVCT : ce qu'il faut savoir

La QVCT remplace aujourd’hui tambour battant la QVT. Vous vous demandez ce qu’il y a à attendre de ce changement ? MerciYanis vous en dit plus !

Publié le

13.6.2022

par

Alexia Benhaim

C’est acté ! Depuis le 31 mars 2022, en vertu d’un nouvel accord national interprofessionnel (ANI), la QVCT remplace officiellement la QVT dans le Code du travail.  Cet acronyme n’est-il qu’une simple manœuvre de diversion ou annonce-t-il de véritables changements dans l’entreprise ? On fait le point avec vous ! 

QVT vs QVCT : pourquoi un changement d’appellation ?

En tant que responsable de l’environnement de travail, le sujet ne vous est pas étranger. Apparue à l'issue de l’ANI de juin 2013, la notion de QVTQualité de vie au travail ») régit depuis plusieurs années maintenant la vie de votre entreprise. 

Originellement pensée pour réduire les risques psychosociaux dans le monde du travail, la QVT a souvent été mal comprise par les employeurs, si ce n’est complètement mise de côté. À leur décharge, il faut avouer que seules quelques recommandations de l’ANI avaient été transposées juridiquement dans des dispositifs légaux. 

Au fil des années, la QVT s’est ainsi rapidement exclusivement recentrée autour de la question du bien-être des collaborateurs et des collaboratrices. Aux yeux des entreprises, elle s’assimilait ainsi volontiers à l’organisation de soirées afterwork, à l'achat d’un baby-foot, d’un flipper ou d’une table de ping-pong ou encore à la mise en place de cours de yoga. 

Certes, ces actions peuvent souvent s’avérer précieuses. Elles correspondent cependant davantage à la mission d’un happiness manager qu’elles ne s’inscrivent dans une politique de prévention contre les RPS.

La donne devait donc changer ! C’est ainsi que la QVCT (Qualité de vie et des Conditions de Travail) était née.

Bon à savoir : Qu’est-ce que le Document Unique d’Évaluation des Risques ?

Obligatoire dans toutes les entreprises dès l'embauche du 1er salarié, le Document Unique d’Évaluation des Risques répertorie l'ensemble des risques professionnels (dont les RPS) auxquels sont exposés les différents collaborateurs d’une entité professionnelle. 

💡 Si le sujet vous intéresse, nous avons d'ailleurs écrit un article sur Comment prévenir les risques psychosociaux en entreprise.

La QVCT replace le salarié au centre de l’échiquier

La santé comme enjeu fondamental 

Signé en décembre 2021, le nouvel ANI marque une étape importante dans la gestion des ressources humaines. Avec la QVCT, les entreprises sont, en effet, invitées à recentrer de façon rapide leur action et à prendre des mesures concrètes en faveur de la santé physique et mentale de leurs collaborateurs. 

Désormais, la question n’est plus simplement de savoir si l’ambiance au sein des locaux est joyeuse, saine et conviviale. Il s’agit de mettre en place une stratégie pérenne de prévention des Risques Professionnels. Avec la QVCT, le rapport entre QVT et santé est, en effet, fortement consolidé. Il passe notamment par :

  • La prévention, qui a pour but de réduire l’exposition des collaborateurs à des risques identifiés. L’accord stipule ainsi que l'employeur « se doit d'évaluer et de mettre en place les actions de prévention ». Le stress au travail, l’angoisse, le burnout, la dépression et le suicide font, bien entendu, partie des risques psychosociaux à encadrer d’urgence ;

La redéfinition des politiques sociales en entreprise 

L’ANI 2021 considère que les performances d’une organisation ne seront jamais indépendantes du destin individuel de chaque collaborateur. La QVCT réoriente ainsi naturellement le débat sur les problématiques essentielles au bon fonctionnement d’une organisation, à savoir :

  • Les pratiques managériales, qui devront nécessairement être transparentes, bienveillantes et humaines. Aujourd’hui, la tendance est à la flexibilité des horaires et au télétravail. La formation continue des managers devra, par ailleurs, être assurée par l’entreprise. La création d’espaces de discussion sur le travail et la désignation de référents QVCT pourraient également être envisagées ; 
  • Les rythmes de travail, avec une réflexion à mener sur l’équilibre vie professionnelle / vie personnelle. Sur ce point spécifique, l’ANI met en exergue l’importance de respecter scrupuleusement les périodes « off » des collaborateurs. Avec la QVCT, le droit à la déconnexion devient un sujet primordial ;
  • La qualité de l’environnement physique du travail, avec une attention particulière à apporter à l’hygiène, au nettoyage et à la sécurité. La refonte des espaces est également un sujet à explorer pour les DET. Pensons, par exemple, au développement du flex office, qui ne fait d’ailleurs pas toujours l’unanimité chez les salariés.

Le collaborateur comme moteur de croissance 

La QVCT permet, par ailleurs, de reconnaître le salarié comme le levier principal de la croissance de l’entreprise. À terme, l’objectif est de lui permettre :

  • De comprendre le sens de son travail et du rôle qu’il joue au sein de l’entreprise ;
  • D’être récompensé par l’entreprise à sa juste valeur, par l’intermédiaire de revalorisations salariales, de primes ou de possibilités d’évolution professionnelle ;
  • De devenir acteur et force de proposition de son environnement professionnel.

💌 Vous voulez améliorer la qualité de vie au travail de vos collaborateurs ?

MerciYanis propose un panel de solutions pensé pour répondre aux enjeux de l'environnement de travail de demain. Services aux collaborateurs, propreté et maintenance : demandez votre démo pour discuter de vos besoins avec notre équipe et découvrir nos solutions ! 😁

Ce qu'il faut retenir :

✅ L’ANI de décembre 2021 entérine le changement de la QVT en QVCT ;

✅ Ce changement d’acronyme vise à apporter plus de clarté à une problématique essentielle au sein de l’entreprise : la juste prévention des risques psychosociaux des collaborateurs ;

✅ La QVCT recentre le débat autour du parcours individuel de l’employé.

Découvrir nos autres articles

Qu'est-ce que la maintenance curative et à quoi sert-elle ? | MerciYanis
Qu'est-ce que la maintenance curative et à quoi sert-elle ?
23.1.2023

par

Alexia Benhaim

Il existe plusieurs types de maintenance et il est parfois difficile de s'y retrouver ! Ici, on revient sur ce qu'est la maintenance curative, comment elle s'inscrit parmi les autres types de maintenance, à quoi elle sert et pourquoi elle est importante pour les bâtiments et les entreprises à l'intérieur.

Découvrir
Stress au travail : conseils et exercices pour employés & employeurs | MerciYanis
Stress au travail : miser sur le bien-être
16.1.2023

par

Laura Belmonte

Les crises sanitaires et environnementales ces dernières années ont été de forts vecteurs de stress. Les changements apportés aux routines de travail, tels que le télétravail ou le travail hybride ont pu créer de nouvelles sources de stress.

Découvrir
Conseils pour améliorer la maintenance tertiaire : GMAO et IoT | MerciYanis
Installer une solution GMAO pour améliorer sa maintenance
9.1.2023

par

Alexia Benhaim

La maintenance d’un bâtiment est devenu un enjeu pour les entreprises et directions de travail : entretien, confort des occupants, économies d’énergie et financières… On vous parle GMAO et leur évolution vers des logiciels poussés et connectés.

Découvrir