Comment prévenir les risques psychosociaux au travail ?

Stress, absentéisme, turnover, ... Vous craignez l'apparition de risques psychosociaux au travail ? Apprenez à les prévenir !

Publié le

28.7.2021

par

Gaelle Perrier

Absentéisme, turnover, mauvaise ambiance de travail, ... Le coût économique et social des RPS au travail s'estime à près de 3 milliards d’euros par an en France. Il est du devoir de chaque responsable de prévenir les risques psychosociaux au sein de son équipe. Accentué par le télétravail, le risque psychosocial en entreprise est de plus en plus d'actualité. Pourtant quelques actions simples à mettre en place peuvent vous aider à favoriser le bien-être de vos salariés.

💼 Les risques psychosociaux au travail, kesako ?

On entend souvent parler des "risques psychosociaux" ou "RPS", mais que cachent-ils réellement ? Un risque psychosocial est une souffrance liée à la santé mentale et / ou physique d'un collaborateur. Ils sont engendrés par l'organisation interne, par les conditions d'emploi ou de travail et par les relations au sein de l'équipe.

Les risques psychosociaux au travail représentent un véritable enjeu pour les entreprises car elles favorisent l'apparition de stress, de fatigue, d'absentéisme... Ajoutez à cela des comportements agressifs, violents, une pression du résultat, ou encore une nécessité de camoufler sa personnalité et l'on fait face à des démissions ou pire, des burn-out. Le bien-être du salarié et sa productivité sont alors remis en question.

Un exemple en quelques chiffres ?

👉 25% des actifs français déclarent cacher leur personnalité en entreprise.

👉 40% d'entre eux ressentent constamment le besoin de se dépêcher...

Ces chiffres sont loin d'être anodins, mais faut-il encore savoir les reconnaître pour les prévenir.

🔍 Comment diagnostiquer les risques psychosociaux au travail ?

Provenant de sources diverses, les RPS peuvent prendre différentes formes. Il s'agit alors de savoir les identifier. La solution la plus fiable pour ne pas passer à côté du moindre risque psychosocial est de classifier les indicateurs à prendre en compte.

Des indicateurs au niveau de l'entreprise vous permettront de détecter facilement un RPS, tels que :

  • L'aménagement des horaires de travail : Un de vos employés s'absente-t-il couramment ? Ses horaires sont-ils fixes ?
  • Les mouvements du personnel : Quel est le taux de turn over / de postes non-pourvus / de travailleurs temporaires ?
  • L'activité de l’entreprise : Vos employés font-ils plus d'erreurs ? Y-a-t-il davantage de défauts de production que d'habitude ?
  • Les relations sociales : Quel climat social règne entre les salariés ? Quels moyens et actions sont mis en place par le CHSCT ?
  • La formation et la rémunération : Y-a-t-il une pression du résultat ? Combien de salariés ont leur salaire qui dépend du résultat ?
  • L'organisation du travail : Le travail est-il fluide ? Les employés font-ils de nombreuses pauses ?

De même, le côté humain pourra vous mettre la puce à l'oreille, en attirant votre attention sur la santé et la sécurité de ces derniers.

  • Les accidents du travail sont-ils fréquents ? Sont-ils graves ? Quelle en est la cause ?
  • Vos employés souffrent-ils de maladies professionnelles (troubles musculo-squelettiques déclarés ou reconnus…) ?
  • Avez-vous observé des situations graves telles que des tentatives de suicides, harcèlements moraux ou sexuels reconnus, violences physiques ?
  • Certaines situations se sont-elles dégradées (plaintes pour harcèlement, violences verbales) ?
  • Un de vos salariés souffre-t-il de stress chronique ? Prend-il des substances psychoactives ? Souffre-t-il d'hypertension, de dépression, d'anxiété…?
  • Si vous disposez d'une infirmerie ou d'un service de santé au travail, quel est le taux d'activité / de visite ?

Malheureusement, si vous avez un doute sur la santé mentale ou physique d'un de vos collaborateurs et que vous vous posez une de ces questions, c'est qu'il est déjà trop tard : votre équipe souffre probablement d'un ou plusieurs RPS.

⚠️ Comment prévenir son équipe des risques psychosociaux au travail ?

"Mieux vaut prévenir que guérir", cette expression ne prend pas une ride ! Un risque psychosocial représente une perte de temps, d'argent et d'efficacité pour une entreprise, mais il est surtout simple à éviter, grâce à une démarche collective d’organisation du travail. Cette démarche s'articule en 5 étapes :

Préparer la démarche collective de prévention ✊

Cette première étape est une phase primordiale et indispensable au bon déroulement du processus. Il s'agit ici d'organiser une concertation entre les différents partenaires sociaux (direction, représentants du personnel et syndicaux) de l'entreprise ainsi que d'autres acteurs pouvant être concernés (l’encadrement, le service de santé au travail, de prévention, d’organisation de la production…) afin de définir le périmètre du sujet dans l’entreprise, les indicateurs pertinents, les outils et les méthodes à mettre en place.

Diagnostiquer les facteurs de risques psychosociaux au travail 🧐

Pour diagnostiquer un RPS, il faut savoir le classifier. Organisation interne, relations sociales ou conditions de travail / d'embauche, chacune des ces catégories doit être détaillée en émettant des hypothèses de risques psychosociaux. Une fois les grandes sous-catégories énumérées, il est intéressant de rester à l'écoute des salariés eux-mêmes, qui seront plus à même de soulever les RPS auxquels ils peuvent faire face, les points forts et points faibles de leur quotidien et les leviers d'aide sur lesquels jouer.

Déterminer un plan d'action ☝️

A partir des risques psychosociaux cités, il s'agit par la suite d'établir diverses actions qui permettront de réduire leur apparition. Ces actions doivent être détaillées mettant en lumière leur périmètre, leur caractère prioritaire ainsi que les moyens nécessaires à leur mise en place. Le plan d'action est à intégrer au document unique de l’entreprise.

Mettre en oeuvre le plan d'action 💪

Les actions déterminées sont à mettre en place et doivent être analysées et pilotées.

Réévaluer les facteurs de risques psychosociaux et les ajuster 🔁

L'évolution des actions est à analyser sur le temps. L'instauration de points réguliers ou trimestriels est conseillée pour obtenir un regard précis sur le bon déroulement du processus et s'assurer de la santé et de la sécurité des employés. Chacune des actions est à surveiller et donne naissance à des pistes d'optimisation et d'amélioration, qui seront à développer.

En pratique, ces actions peuvent prendre la forme de moyens mis en place pour rendre l'organisation du travail stimulant, ou encore la volonté de définir précisément les rôles et les responsabilités de chacun.

L'entièreté du processus est à considérer comme un cycle sans fin, dynamique et évolutif. L'environnement dans lequel nous travaillons ne cesse d’évoluer, par conséquent la démarche de prévention de risques psychosociaux au travail doit elle aussi suivre cette tendance.

Pour comprendre les risques psychosociaux en vidéo, c'est par ici :

Les risques psychosociaux au travail sont un point majeur et essentiel à traiter en entreprise. La prévention de ces derniers est nécessaire, sans oublier que les maîtres mots restent "sens du travail", "travail d'équipe", "confiance", et "valorisation".

Ce qu'il faut retenir :

✅ Les risques psychosociaux représentent un cout social et économique très important pour les entreprises.

✅ Ce sont des souffrances liées à la santé mentale et / ou physique d'un collaborateur, qui sont engendrées par l'organisation interne, par les conditions d'emploi ou de travail, et par les relations au sein de l'équipe.

✅ Pour les prévenir, une démarche collective en 5 étapes est nécessaire, articulée autour du sens du travail, de la valorisation et de la confiance.

Découvrir nos autres articles

L’Arseg change de nom et devient l’IDET | MerciYanis
L’Arseg change de nom et devient l’IDET
28.11.2022

par

Laura Belmonte

L’Arseg c’est THE association autour de l’environnement de travail. Elle est donc présente sur les secteurs d’activités sur lesquels MerciYanis opère. Il y a quelques jours, l’association ARSEG a officiellement changé de nom et s’appelle désormais l’IDET (Inspirer et Développer les Environnements de Travail).

Découvrir
Pourquoi choisir un logiciel GMAO nouvelle génération ? | MerciYanis
Pourquoi choisir un logiciel GMAO nouvelle génération
21.11.2022

par

Alexia Benhaim

Aujourd’hui la GMAO connaît un renouveau grâce à de nouveaux logiciels. Mais quelle différence avec les GMAO historiques, et pourquoi les choisir ?

Découvrir
Outil de ticketing : en quoi ça consiste pour les DET ? | MerciYanis
Outil de ticketing : en quoi ça consiste pour les services généraux
14.11.2022

par

Alexia Benhaim

Les outils de ticketing ont le vent en poupe parce que c’est une solution simple, efficace et digitale pour gérer les demandes, de qui que ce soit et dans presque tous les secteurs du monde de l’entreprise. Mais pourquoi est-ce particulièrement adapté pour les directions de l’environnement de travail et services généraux ?

Découvrir