L’alternance chez MerciYanis : garder l’équilibre entre entreprise et école

J'ai eu la chance de pouvoir intégrer la startup MerciYanis en septembre 2021 en contrat d'apprentissage en tant que SDR. Adapter et organiser mon temps pour bien faire mon travail à l'école et en entreprise n'a pas été évident. Voilà ce qui s'est passé et ce que j'ai mis en place pour y arriver !

Publié le

7.2.2022

par

Maxime Fontaine

Avant de commencer, qui suis-je?

Je m'appelle Maxime, bon jusque-là, rien d'extraordinaire. Ces 20 dernières années le prénom Maxime a été donné 76 538 fois pour les garçons et 2120 fois pour les filles. Oui, mes parents n'ont pas voulu se la jouer originaux à ma naissance. Bref, qui suis-je ?

Actuellement en troisième année de Bachelor d'école de commerce à TBS Éducation j’ai intégré la filière Business Developement, en alternance. C'est une formation exigeante, qui me permet de toucher un peu à tous les domaines du business et me permet de devenir polyvalent.

Sur le plan personnel, que dire... j'aime sortir, prendre du bon temps avec mes amis, boire des verres... J’aime rire et partager mes expériences, c’est d’ailleurs la raison de cet article.

J'ai eu la chance de pouvoir intégrer la startup MerciYanis en septembre 2021 en contrat d'apprentissage en tant que Sales Developement Representative (avouez ça sonne bien comme job). Concrètement, ma mission est de générer des nouveaux leads, puis de les qualifier, jusqu'à décrocher des rendez-vous ou des démos. Une fois que mon prospect est intéressé par notre solution et souhaite travailler avec nous, je le transmets directement à mon Head of Sales, Valentin, qui se charge de prendre le relais.

La dream team 😍

Garder l’équilibre entre l’entreprise et l’école

🧢 La double casquette d’un alternant

L’alternance est un rythme de formation de plus en plus plébiscité par les étudiants. En effet, il faut allier théorie et pratique. C’est un véritable challenge qui demande beaucoup d’organisation, une certaine maturité et de la motivation (ne surtout pas négliger ce dernier point). Si ce rythme de formation est fatigant, il présente malgré tout de nombreux avantages. C'est d'ailleurs pour cela que je vous en parle 😉

😵‍ Les débuts difficiles

Pour être totalement transparent, le début a été quelque peu compliqué. Je suis arrivé en septembre sans aucune connaissance sur le marché des IoT, marché technique qui nécessite de maîtriser certains termes (d’ailleurs, si vous ne maitrisez pas le sujet, on a fait un article pour expliquer comment ça fonctionne).

Durant le premier mois, j’ai essentiellement appris le langage startup, pour m’imprégner de la culture de l’entreprise, ses process, ses logiciels. J’ai dû apprendre beaucoup de choses en peu de temps.

Quelques temps après, les cours ont repris et il a fallu trouver l’équilibre entre les projets de groupe de l’école et les obligations de l’entreprise. C’est un rythme difficile à tenir les premières semaines.

🤯 Décembre : oh, oh, oh... secours !

La période avant les fêtes de Noël a été la plus compliquée à gérer. En entreprise, c’est le moment où il faut clôturer l’année, tout le monde est speed.

A l’école, il fallait terminer les projets de groupes et passer les oraux, ce qui nécessitait d’y consacrer pas mal de temps. Je souhaite intégrer un Programme Grande Ecole l’année prochaine et effectuer mon master en école de commerce, pour cela des concours sont à préparer. Mi-décembre, il a fallu que je parte à Nantes pendant deux jours pour passer le Tage Mage, le fameux concours.

Stress stress stress, voilà comment décrire ce mois de décembre. Certains soirs je me suis senti complètement débordé...

☝️ Les leçons tirées de ces 6 derniers mois

Je me suis accroché, j’ai persévéré pour arriver aux objectifs que je m’étais fixés et les efforts ont fini par payer. Depuis janvier j’essaye au mieux d’anticiper les difficultés en m’organisant bien à l’avance pour ne pas être débordé. Comme on dit, “Ne jamais remettre à demain ce que l’on peut faire aujourd’hui” !

💰 Les avantages de l’alternance

L’alternance permet de gagner en maturité très rapidement, et développer des compétences techniques.

Mais, argument non négligeable dans mon cas : ce contrat est un avantage sur le plan financier. Chaque mois, je touche un salaire qui me permet d’être indépendant. J’ai pu prendre un appartement et ainsi gérer mes dépenses et gagner en autonomie ; et MerciYanis paye mes frais de scolarité. Je recommande l'alternance à n'importe quel étudiant qui a la possibilité de mettre en place ce type de contrat au cours de son cursus d'études supérieures. C'est un excellent moyen de se différencier des autres qui n’auront étudié que de la théorie à la fin de leurs études !

💎 Pourquoi je ne regrette pas mon choix ?

L'alternance chez MerciYanis est une super expérience. Le fait d’être en startup me permet d’avoir des missions très transverses. A la différence d’un grand groupe, mes missions de SDR ne se résument pas à passer des appels, envoyer des messages Linkedin ou encore des mails. Bien au contraire, j’ai la possibilité de monter un vrai projet, pratiquement de A à Z. Au bout de 5 mois d’alternance, c’est une chance pour moi d’avoir de telles responsabilités qui apportent à l’entreprise des retombées positives ! C’est une opportunité unique, qui me permet également d’échanger avec des personnes extérieures à l’entreprise.

Mon premier projet !

💡 Projet QR Code V3

En fin d’année, Guillaume, CEO de MerciYanis, m'a demandé d'être leader sur l'une des campagnes de prospection. Mais attention, il ne s'agit pas d'une campagne comme les autres... Au lieu de démarcher nos prospects par LinkedIn, téléphone ou par mail, j'ai directement envoyé une lettre par voie postale (eh oui, il existe encore des gens qui envoient des lettres par La Poste en 2022).

Le projet consistait à envoyer une plaque avec un QR Code à des directeurs de l'environnement de travail, ainsi qu'une carte pour leur présenter notre solution de façon ludique et originale. En effet, nous venons de sortir une nouvelle fonctionnalité : le QR code de déclaration d’incident.

Pour ceux qui ne savent pas ce qu’est un QR Code de déclaration d’incident, c’est un moyen simple pour les collaborateurs d’une entreprise de faire remonter un incident à leurs services généraux à l’aide de leur smartphone.

Pour plus de détails sur la collecte des demandes, je vous invite à cliquer sur le lien juste 👉 ici !

⏲️ L’organisation

C’était la troisième fois que l’équipe décidait de mettre en place ce genre campagne de prospection. C’est d’ailleurs pour cela qu’on a appelé le projet “V3” (logique).Pour arriver à envoyer ces QR Codes à 250 personnes, cela m’a demandé du temps et de l’organisation. C’était un projet complet avec diverses missions et étapes à réaliser. Je devais dans un premier temps identifier les prospects, puis centraliser toutes les informations dans une base de données Excel. Pour maximiser mes chances d’avoir une réponse, j'ai essentiellement visé des sièges sociaux 😉

✍️ La carte

Il a fallu rédiger le message “type”, réfléchir au visuel de la carte et ensuite passer commande auprès de notre imprimeur. C’est un processus qui prend énormément de temps. J’ai réalisé la carte sur Canva, puis il a fallu personnaliser les 250 cartes en insérant dans chacune le prénom du prospect.

L’aide d’Alexia (responsable marketing et communication) m’a été précieuse durant toute la campagne, notamment pour les cartes, l’ayant déjà fait pour les versions QR Code V1 et QR Code V2.

Recto de la pancarte QR code V3
Verso de la pancarte QR code V3

📭 Les adresses

Avec Manuela (responsable logistique), il nous fallait trouver une méthode pour gagner du temps sur la rédaction des adresses sur les enveloppes. Nous avons donc décidé de créer des feuilles de publipostages que nous avons imprimé sur des feuilles “étiquettes”. Nous n’avions plus qu’à coller les adresses sur chaque enveloppe.

✉️ Les enveloppes

En ce qui concerne les envois, il fallait des enveloppes. J’ai décidé de respecter la charte graphique de MerciYanis en achetant des jaunes pastel (mais aussi pour se démarquer des autres enveloppes que peuvent recevoir nos prospects). Au retour des fêtes, Tada ! Tous les éléments étaient enfin réunis pour que les cartes soient envoyées. Là, c’était quelque chose, je vous laisse imaginer tamponner 250 enveloppes, coller les timbres, les étiquettes des adresses, mettre chaque plaque de QR Code nominative dans chaque enveloppe... Cela m’a demandé énormément de patience !

Table remplie d'enveloppes QR code V3

🎨 Le design

Pour personnaliser nos plaques de QR Codes, j’ai fait appel à un prestataire qui travaille en freelance. Il m’a notamment aidé pour travailler le visuel du QR code. Je lui ai demandé de modifier la couleur de fond de la plaque afin de s’adapter à la charte graphique de chaque entreprise.

Je m’explique... si on envoyait une plaque à Nexity, on voulait que la plaque soit rouge, en revanche pour Chronodrive, on souhaitait un fond à la fois vert et à la fois rouge.

Une fois terminé, Jordan (Chief Operating Officer) a passé commande auprès de notre fournisseur pour lancer les impressions des plaques. Le délai de production était de deux semaines, ce qui m’a permis de profiter des fêtes de Noël.

🔍 Le bilan

  1. Ce fut un succès déjà parce que j’ai réussi à tout recevoir, faire et envoyer dans les temps.
  2. C’est un succès pour toute l’équipe, puisque tout ce travail porte ses fruits :
  • 35% des prospects ont déjà flashé le QR code,
  • et 40% de ceux-ci ont demandé une démo.Ces résultats sont positifs, d’autant plus avec la difficulté du télétravail, certains prospects n’étant pas allé-es au bureau depuis plusieurs jours...

Globalement, les prospects nous confient avoir été surpris lors de l’ouverture de l’enveloppe et apprécient ce type d’attention. Ils trouvent cette manière de démarcher originale et efficace.

💪 Ce que j’en tire

J’ai appris énormément de choses à travers ce projet : respecter les deadlines fixées, construire une base de données complète mais aussi structurer un projet.

J’ai pu également développer mes compétences en gestion de projet et mon autonomie.

J’ai travaillé en collaboration avec les différentes équipes de MerciYanis par le biais d’Alexia pour le marketing et la communication, Jordan et Manuela pour le coté opérationnel, Elise et Guillaume pour la partie financière ; et les acteurs extérieurs (freelance, imprimeur). Le tout sans oublier la contrainte supplémentaire du Covid, avec ses 3 jours de télétravail obligatoires et la difficulté de joindre les personnes de l’équipe ou de s’organiser.

Je tiens à remercier Guillaume, Elise, Jordan et Valentin (co-fondateurs) de me permettre de travailler à leurs côtés. C'est une chance inouïe que j'ai ici et je compte bien en profiter tant que possible. Il me reste encore 6 mois d’alternance à travailler avec l’équipe MerciYanis et j’espère en apprendre encore plus !

Découvrir nos autres articles

Happiness managers : 5 idées pour améliorer le bien-être au travail | MerciYanis
Les meilleures idées pour les happiness managers
16.5.2022

par

Alexia Benhaim

Vous êtes happiness manager et un peu à court d’ixdées ? Voici quelques pistes à explorer pour le bien-être de vos équipes !

Découvrir
Quelles sont les règles d'hygiène et de sécurité au travail ? | MerciYanis
Quelles sont les règles d'hygiène et de sécurité au travail ?
9.5.2022

par

Alexia Benhaim

L’hygiène en entreprise et la sécurité au travail, voici deux sujets qui nous tiennent à cœur chez MerciYanis. Nos solutions dépoussièreront vos vieilles habitudes !

Découvrir
Introduire de l’IoT en entreprise : Comment faciliter son acceptation ? | MerciYanis
Introduire de l’IoT en entreprise : Comment faciliter son acceptation ?
2.5.2022

par

Alexia Benhaim

Que ce soit en sales ou en marketing, le secret pour convaincre des prospects que notre solution va les aider... c’est de les connaître.

Découvrir